Img1. Source: Ansa.it

En mer Égée, la tension entre la Grèce et la Turquie augmente. L’enjeu est la Méditerranée orientale.

En mer Égée, une guerre a failli éclater le 22 juillet. Ce jour-là, en effet, des navires de guerre et des avions turcs se sont dangereusement approchés de l’île grecque de Castellorizo (Kastellorizo en grec), alertant la marine d’Athènes.

Depuis ce jour, la tension en mer Égée c’est fortement accrue, car les navires et les avions des deux pays se touchent dangereusement et risquent de provoquer un incident.

La raison de cette situation difficile est la politique agressive de la Turquie en Méditerranée orientale, qui vise à atteindre le rôle de pôle énergétique primaire (gaz et pétrole) qui va de l’Europe à l’est.

Par ailleurs, l’île de Castellorizo, située à quelques kilomètres de la côte turque, constitue une véritable barrière qui empêche Ankara d’étendre sa zone économique exclusive (ZEE) vers la Méditerranée centrale au profit de la ZEE grecque.

Img.2 Source: Fracademic.com

 

La Turquie a une position stratégique entre l’Est et l’Europe qui lui a historiquement donné le rôle de lien entre ces deux pôles géographiques. Et c’est précisément sur cette vocation qu’Erdogan (le président de la Turquie) parie pour relancer son pays et le rendre incontournable pour les économies européennes. Cependant, ce projet n’est réalisable qu’en contrôlant la Méditerranée orientale et ses eaux. L’agressivité dont fait preuve la Turquie a uni de nombreux pays contre elle, comme l’Égypte, Chypre, la Grèce, Israël et la France, déterminés à empêcher Erdogan de mener à bien sa politique de contrôle maritime (expliquée dans la doctrine turque de Mavi Vatan, littéralement  » Patria Blu « ) en utilisant la force si cela s’avère necessaire.

Ce n’est pas un hasard si le porte-avions nucléaire français Charles De Gaulle est déployé à Chypre depuis le 21 février 2020 (il a été rappelé en France à cause du Covid-19).

Img. 3 Source: Euronews.com

 

 

Le fait que la Grèce et la Turquie fassent partie de l’OTAN rend la question encore plus compliquée, nécessitant une intervention américaine, ou du moins une médiationles Etats Unis  auront la lourde tâche de trouver un accord entre les deux pays, mais il semble que Washington ai fait son choix: à partir du 3 août, les flottes américaine et grecque exerceront en mer Égée, à quelques centaines de kilomètres des côtes turques. Un message clair pour Erdogan.

Lorenzo Fornari

Plus d’articles

Sur “l’état de l’Union”

Sur “l’état de l’Union”

Source: Euractiv.com Le 16 septembre, la présidente de la Commission européenne a prononcé le très attendu discours sur “l'état de l'Union”. 2020 restera certainement dans l'histoire comme une année difficile pour l'Union européenne et ses États membres. La crise du...

lire plus
[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

Découvrez ce que l'on a fait lors de la dernière session du medialab ! Samedì nous avons eu notre prémiere session de Médialab et nous avons eu le plaisir d' acceuillir des nouvelles participants. [Find out what we did in the last information session! On Saturday we...

lire plus
9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

Source: Sciences et avenir Se souvenir de ces derniers mois est important pour comprendre notre avenir et celui du Covid Plus de neuf mois se sont écoulés depuis le début officiel de la pandémie du Covid-19. Le premier cas de Covid-19 a été officiellement découvert le...

lire plus
Share This