Entretien d’embauche : Quelques conseils

 

 

« Bonjour, asseyez vous ! »
A partir de ce moment, le candidat doit :
Se présenter et dire pour quel emploi il postule
Être attentif à son attitude, il doit être assis sur sa chaise dans une position droite sans être rigide, ni affalé, mais dynamique (vos attitude et posture en disent aussi long que votre discours)
L’élocution doit être concise et claire, ni trop rapide, ni trop lente, il doit faire preuve de motivation.
ATTENTION la première impression est très importante et oriente le cours de l’entretien

 

  • les sujets à aborder sont :

1) la situation personnelle et l’état civil
Exemple «  je m’appelle Georges Durand, j’habite à Nice, je suis marié j’ai un enfant suis au chômage à l’heure actuelle et je postule pour un emploi de secrétaire de direction au sein de votre entreprise… »

 

2) les études
Exemple «  j’ai un BTS de secrétariat de direction, que j’ai passé en 2002 à l’IUT de Nice …»

 

3) l’expérience professionnelle
Exemple « j’ai occupé un poste de secrétariat de direction pendant 5 ans chez IBM et je suis resté 7 ans chez computer associés… »

 

4) la motivation et les prétentions
Exemple «  ma formation et mon expérience professionnelle font que je pense pouvoir apporter à votre entreprise une force de travail intéressante, je suis par ailleurs motivé et je sais m’impliquer au sein d’une entreprise. De plus, j’aime le travail en équipe et suis un élément modérateur au sein d’un groupe. En ce qui concerne mes prétentions dans mon précédent travail mon salaire s’élevait à 2300 Euros je serai intéressé par une rémunération comparable …»

 

 

les maîtres mots de l’entretien d’embauche sont :

Motivation : il faut que le futur employeur soit convaincu qu’il va pouvoir compter sur la personne qu’il a en face

Clarté : il faut que le discours soit clair, précis, qu’il n’y ait pas de zone d’ombres sur aucun des sujets abordés

Compétences : il faut prouver sa compétence sur le quart d’heure d’entretien

Dynamisme : il y a beaucoup de candidats ceux, qui sauront se mettre en avant, gagneront la mise

 

les fautes à éviter :
Les incohérences, laisser planer le doute, laisser penser qu’un sujet nous gène, les contradictions, le manque de motivation, éviter les excès dans un sens comme dans l’autre.

 

Il faut aussi penser à structurer son discours, au plus le candidat va pouvoir présenter l’ensemble des sujets qu’il doit aborder de façon structurée, cohérente, claire, précise, argumentée, pertinente, au moins il donnera la possibilité à l’employeur d’intervenir.

 

Être attentif au discours et à l’attitude, il faut que les deux soient en harmonie. Exemple : Le candidat ne peut pas dire qu’il est dynamique et être affalé sur la chaise

 

BONNE CHANCE !

 

SpanishItalianGermanEnglishFrench