9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

Source: Sciences et avenir

Se souvenir de ces derniers mois est important pour comprendre notre avenir et celui du Covid

Plus de neuf mois se sont écoulés depuis le début officiel de la pandémie du Covid-19.

Le premier cas de Covid-19 a été officiellement découvert le 8 Décembre dans la province de Wuhan, en Chine.

Depuis lors, le virus s’est propagé au reste de la Chine puis en Asie, avec un premier cas découvert en Thaïlande le 13 janvier 2020.

La propagation se produit principalement en Asie, où tous les pays  interviennent rapidement et prennent  des mesures de confinement de leurs populations.

Le 24 janvier 2020, en France, trois personnes en provenance de Chine sont identifiées comme ayant été contaminées par le virus. Elles sont les premiers cas de Covid-19 dans L’Europe.

A partir de ce jour, le virus s’est propagé à travers le continent et il a frappé particulièrement l’Italie qui recense 74 386 cas au 25 mars 2020.

L’Italie a été le premier pays à placer en quarantaine l’ensemble du territoire: Les Italiens avaient donc l’obligation de rester chez eux, sauf pour des déplacements indispensables (courses, soins de santé, travail) à condition de présenter un justificatif.

Les autres pays qui ont imposé la quarantaine sont l’Espagne, l’Allemagne (14 mars) et la France (16 mars).

Source: Huffington Post

Alors que la pandémie se développe, l’Europe agit rapidement pour aider les États membres. Le 28 janvier, face à la recrudescence de cas, la présidence de l’Union européenne prend une première mesure en déclenchant le partage des informations pour une compréhension commune de la situation.

Le 12 mars, la Banque Centrale Européenne revient quant à elle sur l’application d’un certain nombres de règles financières afin de calmer la panique qui s’empare des marchés financiers. Ce qui a permis à de nombreux États en crise de pouvoir engager davantage de ressources dans la lutte fondamentale contre le coronavirus avec la garantie du soutien de l’Union.          La situation sociale et économique difficile, impose à la Commission européenne d’approuver les premières mesures économiques de soutien à l’économie européenne. Un fond de 37 milliards d’euros a été créé à cet effet.

Du 3 au 6 avril le nombre de décès journaliers se stabilise et en conséquence, plusieurs gouvernements envisagent un déconfinement progressif ; C’est pourquoi l’Europe décide d’accélérer l’approbation du Plan de Relance qui a été adopté le 9 avril.

A partir  du 20 avril l’Allemagne a jugé la pandémie désormais “sous contrôle” et a été le premier Etat à engager le déconfinement, Les prochains États à le faire seront l’Italie (4 mai) et la France (11 mai).

Le 23 avril, le Conseil européen se réunit pour la quatrième fois depuis le début de la crise du Covid-19. Les dirigeants européens approuvent le plan de relance, à hauteur de 540 milliards d’euros.                                                                                                                                                  Cette approbation ouvre la voie au Conseil européen du 19 au 21 juillet où les dirigeants européens adoptent à l’unanimité le budget européen 2021-2027 ainsi que le plan de relance. Ces initiatives de l’Union européenne ont une très grande importance historique : les Etats européens, seuls, ont d’énormes difficultés à reconstruire leur économie, mais l’union de ces Etats peut réussir à dépasser cette période difficile.

C’est peut-être une date historique. Car malgrés des différences et des conflits d’intérêts, les pays de l’UE parviennent à un accord précieux qui permet pour la première fois de mettre en place une politique économique continentale commune. En effet, les pays de l’Union vont émettre, avec cet accord, une dette commune, garantie par tous : un pas très important vers une véritable Communauté européenne.

Les ressources allouées sont énormes: 1834 milliards d’euros, auxquels il faut ajouter les ressources investies par la BCE en «Quantitative Easing». Il consiste pour la banque centrale à acheter massivement des actifs financiers. Le but étant d’injecter dans l’économie les liquidités ainsi créées, afin de relancer l’activité et l’inflation.

Ils sont répartis à peu près également entre un plan d’aide à court terme visant à restaurer la santé financière des pays membres et un plan financier pluriannuel d’investissements qui façonnera l’avenir de l’Europe.

Source: Toute l’Europe

Aujourd’hui, presque trois mois après le début du déconfinement la situation du Covid redevient difficile en raison de la « deuxième vague » attendue.                         

Le Covid va changer (cela a déjà changé) nos vies et nous a fait prendre conscience de beaucoup de choses.

Selon le FMI, la baisse des émissions de gaz à effet de serre a été de 7/8% (contre une récession du PIB mondial de 4,9%). Cela montre combien il sera difficile d’atteindre les objectifs fixés lors de la conférence de Paris.

Cependant, le Covid a également conduit à un changement de mentalité.

Si les politiques se concentrent sur les facteurs structurels sous-jacents aux émissions, les interventions de l’État pourraient contribuer à une accélération significative de la transition énergétique vers la durabilité.

Il a changé la façon de travailler, le rendant télématique et accélérant la transition technologique qui apportera certainement des avantages, mais aussi des défis pour l’avenir.

Enfin, la perception de notre liberté change. Beaucoup d’entre nous, moi y compris, avons trop pris pour acquis la liberté qu’offre notre démocratie. Je parle de la liberté de pouvoir se déplacer librement ou de pouvoir rencontrer nos amis et parents en toute sécurité.

L’espoir est qu’en être privé, même si cela dure quelques mois, nous a fait comprendre et mieux apprécier à quel point notre société libre et démocratique est précieuse: un cadeau à préserver pour l’avenir.

Lorenzo Fornari

Plus d’articles

Sur “l’état de l’Union”

Sur “l’état de l’Union”

Source: Euractiv.com Le 16 septembre, la présidente de la Commission européenne a prononcé le très attendu discours sur “l'état de l'Union”. 2020 restera certainement dans l'histoire comme une année difficile pour l'Union européenne et ses États membres. La crise du...

lire plus
[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

Découvrez ce que l'on a fait lors de la dernière session du medialab ! Samedì nous avons eu notre prémiere session de Médialab et nous avons eu le plaisir d' acceuillir des nouvelles participants. [Find out what we did in the last information session! On Saturday we...

lire plus
9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

9 mois plus tard. Chronologie du coronavirus en Europe

Source: Sciences et avenir Se souvenir de ces derniers mois est important pour comprendre notre avenir et celui du Covid Plus de neuf mois se sont écoulés depuis le début officiel de la pandémie du Covid-19. Le premier cas de Covid-19 a été officiellement découvert le...

lire plus