Suivez le discours sur l’état de l’Union

Mercredi 16 septembre, dès 9h

Chaque année, en septembre, le président de la Commission européenne prononce devant le Parlement européen son discours sur l’état de l’Union, dans lequel il dresse le bilan des réalisations de l’année écoulée et présente les priorités pour l’année à venir.

Il y expose également la manière dont la Commission européenne s’attaquera aux défis les plus pressants de l’Union, ainsi que ses idées pour façonner l’avenir de celle-ci.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, prononcera son discours le 16 septembre 2020 (09h00, heure de Bruxelles). Ce discours sera suivi d’un débat en plénière avec les députés au Parlement européen

 

Grandes ambitions de la Commission

Les priorités qui ont été fixées au début du mandat restent valables pour relever les défis d’aujourd’hui. La Commission reste pleinement déterminée à mettre en œuvre ses initiatives phares — le pacte vert pour l’Europe et la stratégie numérique —, car elles sont essentielles pour relancer l’économie européenne et construire une Europe plus résiliente, plus durable, plus juste et plus prospère.

L’Europe doit conduire la transition vers une planète saine et un nouveau monde numérique. Mais elle n’y parviendra qu’en rassemblant et qu’en portant son modèle unique d’économie sociale de marché à la hauteur des nouvelles ambitions d’aujourd’hui. Il s’agit de tirer le meilleur parti de nos forces et de notre potentiel, de se concentrer sur l’égalité et de créer des chances pour tous, femmes et hommes, jeunes ou âgés, de l’Est, de l’Ouest, du Sud ou du Nord. L’Europe continuera de se montrer plus ambitieuse au niveau européen pour jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale.

Dans ses orientations politiques et ses lettres de mission, la présidente von der Leyen s’est engagée à démarrer sur les chapeaux de roues. Au cours de la première année de son mandat, la Commission européenne a tenu ses engagement. https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/von-der-leyen-commission-one-year-on_fr.pdf 

Belén Amo, Coordinatrice de projets européennes

(Source : Commission européenne)

Le volontariat de Belén et Katia

Le volontariat de Belén et Katia

D’avril 2019 à avril 2020 nous avons accueilli deux volontaires européennes. Kateryna Deineka venant d’Ukraine et Maria Belén Amo Pulido venant d’Espagne.

Ci dessous, voici du contenu qu’elles ont créaient pour résumer leur année de volontariat au Foyer Rural CEPAGE.

Kateryna Deineka (Ukraine)

C’est moi, Katia, ici, et j’ai un petit témoignage à lire avant de regarder les reportages vidéo.

Si vous me demandiez quelle était la meilleure chose à propos de mon expérience de volontariat au CEPAGE, je dirais que c’était la flexibilité et la liberté de choisir ce que j’aimerais faire. Le personnel était ouvert aux nouvelles idées et encourageants quant à leur mise en œuvre.
Grâce à cela, j’ai pu essayer beaucoup de choses : montage vidéo, photographie, différentes approches de la gestion communautaire, design et plus encore.

J’ai eu l’occasion de mettre en œuvre beaucoup d’idées : par exemple, j’ai organisé l’événement la Scène ouverte et un groupe de discussion en anglais pour les locaux, j’ai créé un « puzzle de mobilité » parce que je voulais rendre notre présence en tant que le CIED sur des forums plus engageante, j’ai animé divers ateliers pour les jeunes du MédiaLab …

Ce genre de liberté m’a aussi appris à être plus autonome dans mes activités et plus réflexif en général.

Ainsi, grâce à cette expérience de bénévolat, j’ai : 1) amélioré mes compétences numériques et acquis de nombreuses autres compétences, 2) engagé dans l’éducation non formelle, 3) devenu plus indépendante dans la mise en œuvre de mes idées, 4) essayé de vivre en milieu rural, et beaucoup plus !

 

Ci-dessous, vous pouvez regarder un court reportage vidéo des événements locaux préparé par moi avec des témoignages des participants du groupe de discussion en anglais. Profitez-en !

Et voici le reportage vidéo personnel, où je réfléchis sur tout mon parcours en tant que volontaire du Corps européen de solidarité. (C’est en anglais mais avec des sous-titres français.) Profitez-en !

Belén (Espagne)

Corps européen de solidarité

Il y a un an, j’ai décidé de participer dans les Corps européenne de solidarité dans un petit village du sud de la France. Cette initiative par l’UE donne aux jeunes la possibilité de se porter volontaire ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider les communautés et les personnes dans toute l’Europe.

Les participants peuvent être sélectionnés pour prendre part à un large éventail de projets (prévention de catastrophes naturelles, travaux de reconstruction, aide dans des centres de demandeurs d’asile ou assistance sociale auprès de populations dans le besoin, p. ex.). Dans mon cas, j’ai participé dans une association de développement local (Foyer Rural Cepage). 

 Mon arrivé

Ma nouvelle maison était un appartement dans une rue étroite et pittoresque de Puget-Théniers. Le lendemain, après mon réveil, je me suis demandé ce que je faisais là-bas. Un nouvel environnement et une langue que je ne parlais pas et je devais penser à des projets à lancer dans une organisation que je connaissais à peine. 

Malgré à la fin de la journée, après avoir rencontré mes colocs, les membres de l’association et avoir découvert le village pour la première fois je me suis couché avec un sentiment d’être au bon endroit. 

Cette expérience et tous les petits moments qui viennent de vivre dans un autre pays m’ont appris à suivre le courant et à sauter dans le moment, à expérimenter l’inconnu et à voir ce qui se passe. La plupart du temps, il se passera quelque chose de bien. Si ce n’est pas le cas, cela peut être, une occasion d’apprendre.

Pourquoi ?

J’ai décidé de participer à ce projet car cela me semblait une opportunité unique de développer des compétences professionnelles telles que l’entrepreneuriat, l’apprentissage d’une nouvelle langue et l’amélioration de mes compétences numériques.

Fondamentalement, j’étais curieux d’expérimenter la possibilité de faire quelque chose à partir mes idées et, en effet, ça a été une grande opportunité pour pouvais concrétiser des propositions et les mener à bien.

Par exemple, j’ai organisé des ateliers hebdomadaires d’espagnol, co-organisé des soirées « jeux de société », j’ai écrit des articles pour le site de l’association et j’ai même décidé faire un atelier de décoration pour Noël.

La raison principale

Le Foyer Rural Cepage est aussi un Centre d’information Europe Direct et il participe à des nombreux événements dans différents endroits de la région. C’est la principale raison pour laquelle j’ai décidé de ce projet. Assister à des événements a été l’une des choses que j’ai le plus aimé, cela m’a donné l’occasion de visiter des nouveaux endroits, de discuter et de faire des rencontres.

Le premier événement auquel j’ai participé a eu lieu à Fréjus pour fêter le jour de l’UE. C’était à l’extérieur, en face de la plage et il y avait un vent énorme, la documentation volait et mon collègue et moi avons dû mettre des pierres sur les brochures. Je me souviens avec émotion de ce jour parce que je ne comprenais rien de ce que les gens me disaient et je pouvais à peine interagir avec n’importe qui. Maintenant, je réalise toute la progression que j’ai faite, non seulement en ce qui concerne la langue, mais aussi en termes de confiance et de connaissances sur l’UE.

 Peur de l’inconnu ?

Ce que je me souviendrai le plus de mon séjour à Puget-Théniers, ce sont les rencontres avec les gens les plus divers. Certains étaient des rencontres ponctuelles tandis que d’autres, avec un peu de chance, m’accompagnent pendant longtemps.

J’ai acquis de nouvelles habitudes alimentaires en introduisant les fromages (de tous sorte) la socca niçoise et beaucoup plus qu’avant, les baguettes.

Dans un bénévolat, tu es plongé dans des situations nouvelles qui t’obligent à improviser et à trouver des solutions. Pendant cette année, l’inconnu est devenu chez moi et mon point de vue sur ma vie a changé. Je suis plus détendu avec des gens et j’ai une compréhension plus flexible du temps et de la ponctualité quand les choses ne se passent pas comme prévu. 

Mais sans aucun doute, ce que j’apprécie le plus de cette expérience ce qu’elle m’a aidé à prendre confiance à moi pour faire face à des situations que je n’aurais jamais imaginées auparavant. Par exemple, prendre parti dans activités dans le domaine de l’éducation non formelle avec un groupe de jeunes ou faire des interventions publiques sur les opportunités de mobilité européenne.

Le CES m’a permis de mettre les choses en pratique et il m’a montré que je suis capable d’accomplir des tâches que je n’aurais pas imaginé. Cela implique de voir mon avenir avec des yeux différents et c’est quelque chose dont je suis très reconnaissante.

Dans l’ensemble, je pense que c’est le moyen idéal pour explorer une autre culture et se mettre au défi donc je ne peux que fortement recommander de participer au programme.

.  

Plus d’articles sur l’Europe et le Corps Européen de Solidarité

Sur “l’état de l’Union”

Sur “l’état de l’Union”

Source: Euractiv.com Le 16 septembre, la présidente de la Commission européenne a prononcé le très attendu discours sur “l'état de l'Union”. 2020 restera certainement dans l'histoire comme une année difficile pour l'Union européenne et ses États membres. La crise du...

lire plus
[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

Découvrez ce que l'on a fait lors de la dernière session du medialab ! Samedì nous avons eu notre prémiere session de Médialab et nous avons eu le plaisir d' acceuillir des nouvelles participants. [Find out what we did in the last information session! On Saturday we...

lire plus

Forum de l’orientation et de l’autonomie | Gap

Forum de l’orientation et de l’autonomie | Gap

Forum de l’orientation et de l’autonomie | Gap

Vendredi dernier, en tant que CIED, nous avons participé au forum de l’orientation et de l’autonomie à GAP.

Nous avons eu l’occasion de discuter avec les jeunes, des parents et des professeurs souhaitant en savoir plus sur les différents programmes de mobilité, des conseils pour partir à l’étranger et les possibilités de trouver des stages.

Voici quelques photos de l’événement.

Vincent Cazajous

Coordinateur des projets Européens

Le soutien de la Commission européenne à la production de cette publication ne constitue pas une approbation du contenu, qui reflète uniquement le point de vue des auteurs, et la Commission ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations qu’elle contient. 

Plus d’articles sur l’Europe

Sur “l’état de l’Union”

Sur “l’état de l’Union”

Source: Euractiv.com Le 16 septembre, la présidente de la Commission européenne a prononcé le très attendu discours sur “l'état de l'Union”. 2020 restera certainement dans l'histoire comme une année difficile pour l'Union européenne et ses États membres. La crise du...

lire plus
[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 12 septembre 2020 [FR/ENG]

Découvrez ce que l'on a fait lors de la dernière session du medialab ! Samedì nous avons eu notre prémiere session de Médialab et nous avons eu le plaisir d' acceuillir des nouvelles participants. [Find out what we did in the last information session! On Saturday we...

lire plus

Seconde réunion transnationale | Euro-Youth MediaLab 2.0 (28-30/01/20)

Seconde réunion transnationale | Euro-Youth MediaLab 2.0 (28-30/01/20)

Seconde réunion transnationale | Euro-Youth MediaLab 2.0 (28-30/01/20)

Du 28 au 30 Janvier 2020 notre partenaire New Horizon a organisé la seconde réunion transnationale de notre partenariat stratégique Euro-Youth MediaLab a Smolyan (Bulgarie)

Voici les principaux points abordés :

  • Passer en revue les avancées du projet
  • Rencontre avec les participants du MediaLab de Smolyan
  • Dissémination du projet
  • La planification de la formation des jeunes volontaires des groupes MediaLab à l’animation d’un groupe MediaLab
  • Évaluer l’avancé du projet

 

From 28 to 30 January 2020 our partner New Horizon organized the second transnational meeting of our strategic partnership Euro-Youth MediaLab in Smolyan (Bulgaria)

Here are the main points:

  • Review project progress
  • Meeting with Smolyan MediaLab participants
  • Dissemination of the project
  • Planning the training of young volunteers from MediaLab groups to run a MediaLab group
  • Evaluate the progress of the project

Vincent

European project coordinator

 

The mediaLab sessions are part of a strategic partnership project, co-funded by the program Erasmus+

The European Commission’s support for the production of this publication does not constitute an endorsement of the contents, which reflect the views only of the authors, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.

 

More articles on EYM2.0 strategic partnership

[Résumé] Séance MédiaLab – 14 décembre 2019 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 14 décembre 2019 [FR/ENG]

Samedi dernier, nous avons eu la dernière séance de MédiaLab de cette année. Elle était dédié à deux choses principales : aider les participants à améliorer leurs compétences multimédias et finaliser les présentations personnelles pour des Medialabeux d'autres pays....

lire plus
[Résumé] Séance MédiaLab – 23 novembre 2019 [FR/ENG]

[Résumé] Séance MédiaLab – 23 novembre 2019 [FR/ENG]

Cette séance de MédiaLab n’était pas ordinaire. Le Foyer Rural CEPAGE a accueilli nos partenaires de Bulgarie, Pologne, Italie et Espagne pour permettre aux Medialabeux de parler de leurs expériences en tant que membres du groupe local et des attentes du nouveau...

lire plus